Survivre. Tel est votre objectif. Le monde parallèle de Metal Gear Survive est tout sauf accueillant. Le moindre faux pas est synonyme de désastre. Pour rester en vie et parvenir à repousser des vagues d'ennemis monstrueux, vous devrez grappiller de la nourriture, chercher de l'eau propre, fabriquer des armes, économiser vos munitions et installer des défenses.

Conçu avec le Fox Engine tout comme son prédécesseur Metal Gear Solid V: The Phantom Pain, le jeu Metal Gear Survive vous ramène en 1975 et vous propose d'incarner un soldat posté à la Mother Base au service de Big Boss. Votre quotidien est bouleversé lorsqu'une force de frappe de la XOF lance une attaque sur le complexe. La Mother Base tombe aux mains de l’ennemi mais Big Boss en réchappe. Toutefois, à la fin des combats, un terrible trou de ver apparaît et aspire tous les rescapés ainsi que le matériel restant. Vous parvenez à vous échapper et vous reprenez connaissance dans un laboratoire expérimental clandestin où l'on vous force à franchir le trou de ver. De l'autre côté, vous découvrez une version cauchemardesque de notre monde - où règne un danger permanent. Pour parvenir à rentrer chez vous, vous devrez forger des alliances avec les autres rescapés.

Dans Metal Gear Survive, vous pouvez choisir de jouer en solo ou en coopération. En solo, votre objectif est avant tout de maintenir votre santé - notamment en surveillant votre faim et votre soif. Rapidement, vous découvrirez un campement en mauvais état. Ce sera là le seul lieu sûr où vous pourrez fabriquer tout ce dont vous aurez besoin : armes puissantes, matériel de soin, véhicules, nourriture et bien plus encore.

Au cours de la campagne, vous rencontrerez d'autres rescapés qui pourront combattre à vos côtés. Votre camp retranché servira de quartier général à votre équipe. Plus vous aurez d'alliés, mieux il sera défendu. Progressivement, vous pourrez agrandir votre base en montant murs et fortifications, mais aussi construire d'autres structures pour récupérer de l'eau, repousser les vagues d'ennemis et créer de la nourriture, des armes avancées ou encore des munitions.

En vous éloignant de votre camp retranché, vous découvrirez rapidement qu'une brume recouvre des régions entières du monde. Personne ne peut expliquer son origine. Tout ce que vous savez, c'est qu'il faut à tout prix éviter de respirer cet air toxique. En associant un masque à oxygène à un respirateur, vous pourrez vous aventurer dans la brume, mais ne devrez jamais quitter des yeux votre jauge d'oxygène sous peine de ne jamais rentrer à la base.

La bonne approche serait d'éviter la brume, mais c'est pourtant là que vous trouverez du matériel et des informations vitales. Les expéditions y seront récurrentes, car les gains sont en effet à la hauteur des risques encourus. En affrontant des créatures dans la brume, vous dépensez énormément d'oxygène et, lorsqu'un combat se prolonge, vous risquez de consommer énormément de ressources. C'est donc là que l'on retrouve l'approche furtive de la série des Metal Gear. Prenez les ennemis à revers et évitez les combats pour avancer plus loin dans la brume. Évidemment, la furtivité n'est pas toujours couronnée de succès et vous devrez alors affronter des monstres en tout genre avec un point commun : leur agressivité.

En mode Co-op à quatre joueurs, vous pouvez composer librement une équipe d'amis puis la compléter en matchmaking, avant de vous attaquer à différentes missions et de défendre votre base contre les hordes. Les récompenses de ces missions sont généreuses mais, pour en venir à bout, il vous faudra concevoir un plan d'action à la hauteur et parvenir à le mener à bien. L'un des enjeux est d'assigner les différentes tâches à vos équipiers et de répartir votre matériel, pour ne pas perdre votre base alors que vous tentez d'atteindre de lointains objectifs de mission.

Mais n'ayez crainte : un guerrier solitaire reste létal, même en Co-op... notamment grâce aux unités d'interception et de défense et aux pièges. Mitrailleuses montées, tourelles ou encore mortiers feront tomber vos ennemis comme des mouches.

Les modes Solo et Co-op proposent des objectifs et un gameplay différents, mais leur progression est parallèle. Ainsi, une recette obtenue en coopération sera également disponible en solo, et les armes et objets découverts en Solo seront accessibles dans les missions du mode Co-op. Vous pouvez donc vous consacrer à l'un des deux modes ou passer de l'un à l'autre sans que votre progression en souffre.

Quelle que soit votre approche, vos meilleurs moments seront capturés via la technologie ShadowPlay Highlights - qui enregistre et sauvegarde vos frags, vos frags furtifs, vos morts, la fin des missions ainsi que huit autres actions de Metal Gear Survive. Après votre session de jeu, vous pourrez facilement visionner ces séquences ShadowPlay Highlights et sélectionner celles qui vous plaisent pour les diffuser sur des réseaux sociaux comme YouTube ou Facebook.

Metal Gear Survive ShadowPlay Highlights
Pour utiliser ShadowPlay Highlights dans Metal Gear Survive, n’oubliez pas de télécharger et d’installer nos nouveaux pilotes Game Ready ainsi que la dernière version de GeForce Experience. Lancez ensuite votre jeu puis cliquez le bouton de confirmation ShadowPlay Highlights à l’invite correspondante.

Si vous mourez d'envie de vous plonger dans Metal Gear Survive, vous serez ravis d'apprendre que la version PC tourne en 4K à 60 FPS (voir ci-dessous) tout en proposant de nombreuses optimisations graphiques. Sur PC, le jeu propose en effet des effets d'occultation ambiante améliorés pour une sensation de profondeur et un niveau de détails nettement accrus, comme vous pouvez le constater dans les comparaisons interactives ci-dessous.

Metal Gear Survive's SSAO Ambient Occlusion is of a much higher quality on PC

Pour prendre toute la mesure de ces optimisations, il est possible d’afficher uniquement les effets d’ombre générés avec l’occultation ambiante dans Metal Gear Survive :

An AO-only look at Metal Gear Survive's PC-exclusive Ambient Occlusion improvements

Konami a également amélioré de manière significative les effets lumineux de type "God Rays", qui sont particulièrement visibles dans la brume. Sur PC, ces rayons lumineux sont affichés avec une bien meilleure résolution, ce qui renforce leur visibilité et leur fidélité tout en offrant une meilleure qualité d'image, mais surtout une atmosphère plus mystérieuse et inquiétante lorsque vous vous aventurez dans la brume. Consultez la comparaison interactive ci-dessous pour vous en convaincre.

Metal Gear Survive's Volumetric Lighting is of a much higher quality on PC

Si vous souhaitez profiter au maximum des visuels de Metal Gear Survive, il vous faudra le bon matériel. Pour déterminer la qualité d'image que vous pouvez espérer obtenir, nous avons soumis le jeu à une batterie d'essais dans nos laboratoires de test.

NVIDIA's recommended GeForce GTX graphics cards for Metal Gear Survive

Comme le démontre le tableau ci-dessus, la très accessible GeForce GTX 1050 suffit amplement pour afficher le jeu avec 60 FPS en 1920x1080. Sachez néanmoins que Survive est plutôt gourmand en ressources CPU. Ainsi, avec un processeur i5-6600K, notre GeForce GTX 1050 offrait 63 FPS, mais avec un i3-6300, la moyenne des FPS descendait à 57 - avec des chutes de framerate pouvant aller jusqu'à 46 FPS. Si vous tenez à profiter pleinement de Metal Gear Survive, assurez-vous que votre CPU est à la hauteur.

Si vous disposez d'une machine très rapide qui se maintient constamment à 60 FPS ou au-dessus, vous pouvez facilement désactiver la limite de framerate. Pour ce faire, ouvrez le fichier C:\Program Files (x86)\Steam\userdata\youruserid\543900\local\SSD_GRAPHICS_CONFIG, puis changez la valeur de la ligne "framerate_control" : "Auto" en "framerate_control" : "Variable" avant d’enregistrer votre fichier.

Avec une carte graphique GeForce GTX série 10, Metal Gear Survive offre un rendu de toute beauté sur PC. Vous profiterez ainsi d’une expérience visuelle de la plus haute qualité, de performances accrues et de technologies innovantes comme ShadowPlay Highlights, G-SYNC et GameStream.